Pierre Bayle au Centre Céramique de Giroussens

Publié le par afa

Pierre Bayle

Du 8 octobre au 31 décembre 2011

Le Centre Céramique de Giroussens autour de

Pierre Bayle (1945-2004)

présente:

Un collectif d’artistes.
Sophie Combres (1960 - 2006) céramiste
Jean-Paul Azaïs céramiste
Dalloun céramiste
Claude Bonon céramiste
Serge Dos Santos céramiste
Thierry Finidori céramiste
Laetitia Pineda céramiste
Loïc Giorgio céramiste
Evline Vanco céramiste
Yvon Aubinel peintre
Rolino Gaspari peintre
Atelier Fer’ailleurs
« Coquelin » artiste plasticien
Hugues Malbreil sculpteur

 

 

 

Ouvert du mercredi au dimanche
de 14h à 18h


Centre Céramique de Giroussens
Place Lucie Bouniol - Giroussens (Tarn)
Tél / Fax : 05 63 41 68 22
Le site : http://www.cc-rabastinois.fr/pageLibre00010cf5.asp

 

 

Communiqué du site Centre céramique de Giroussens :

 

Pierre Bayle (1945-2004) – Terres Sigillées
 
"Cette exposition prend tout son sens à la fois sur le sujet historique dominant la « terre sigillée », technique hautement ancestrale datée des grecs, et sur la personnalité artistique étonnante de Pierre BAYLE, en quelque sorte la matière et l’homme.
 
La poterie de terre sigillée est l’usage d’une engobe à base de fleur fine d’argile qui recouvre cette poterie ; cette argile a longuement décanté dans l’eau de pluie, procédé également employé pour la chaux du peintre en « lait de chaux ». Les poteries enduites de ce lait d’argile ferrugineuse seront vitrifiées ou enfumées par cuisson au four à bois après polissage au galet éventuellement, car chacun a ses recettes et son projet esthétique sur cette engobe.
 
Pierre BAYLE, les ami(e)s, qui lui rendent hommage et qui l’ont apprécié humainement, le situent comme un artiste des temps modernes. Son âme a la perception du sacré, du perfectionnisme esthétique naturellement beau, de l’art du feu et du symbolisme à travers mythes et fantasmes. Son long cheminement personnel, ses dépassements permanents nous font conclure qu’il s’agit d’un « Grand Art ».
 
Dans cette exposition, nous présentons une ronde d’artistes talentueux, artistes s’exprimant en terre sigillée et en raku, et ainsi nous atteignons une forte densité sur la céramique contemporaine avec une charge émotionnelle complexe, en particulier avec Sophie Combres disparue en plein élan créatif. Nous avons souhaité y associer également des artistes significatifs et reconnus pour aboutir à un tout cohérent, un salon d’automne des arts associés : peintres, plasticien, sculpteur, une génération qui laisse une empreinte et un avenir."
Commissaire d’exposition,
Jean-Claude Colombiés

 

 

Publié dans Actualités

Commenter cet article